2 ateliers - conférences
Améliorer les conditions de travail
1 «  Robotique collaborative, exosquelettes : retours d’expériences et aspects psychosociaux »

12h30 - 13h30 Salle B La 4e révolution industrielle en cours va être marquée par l’utilisation de plus en plus intense de la robotique, sous toutes ses formes, et particulièrement de la robotique collaborative, mais aussi des exosquelettes. Ceux-ci, sortes de prolongements électroniques du corps sont déjà utilisés en médecine et en rééducation pour aider les paraplégiques ou personnes aux gestes restreints à retrouver mobilités, gestes, et équilibre de la station debout. Ils commencent aussi à être utilisés dans le domaine de la construction, ou dans des ateliers industriels,  pour faciliter les ports de charges et pour réduire la pénibilité.

Plus généralement, au travail, les robots sont, et vont être de plus en plus, nos « co-workers » : plus ou moins complexes, plus ou moins enrichis d’intelligence artificielle,  ils sont désormais  dans l’univers quotidien de nombre d’activités, industrielles, logistiques,  de services, de maintenance …

L’interaction homme-machine sera demain plus étroite encore qu’elle ne l’est actuellement,  et le concept même comme la réalité de la cobotique et des robots-assistants vont impliquer de nouvelles vigilances, de nouvelles attitudes de la part des opérateurs, des managers, comme des intervenants en sécurité :

  • Quelles sont les orientations nouvelles en matière de robotique collaborative ?
  • Qu’en est-il de ces robots spécifiques que sont les exosquelettes ?
  • Quelles vigilances en matière psychosociale pour ces nouvelles interfaces humain-machines ?
  • Vers quelles solutions de « robotique collaborative » allons-nous ? comment bien les intégrer dans l’organisation du travail et dans la formation ? avec quelles vigilances spécifiques en matière de sécurité et d’organisation du travail ?

Retours d’expériences et perspectives dans cet atelier-conférence, proposé par Association AINF, pour mieux connaître une technologie et des utilisations qui fascinent, mais aussi qui font peur.

Intervenants :

  • Sylvain ACOULON, Expert Robotique Collaborative et Sécurité en Conception – Pôle Performance industrielle Durable, CETIM,
  • Anne-Marie DE VAIVRE, Fondatrice du Cercle Entreprises et Santé, , Vice-Présidente de l’IAS, en charge de la prospective des Risques Professionnels, DA TITANE ITCWS.
======================================

2 - « Les dimensions sociales de la santé au travail : retours d’expériences et nouvelles dynamiques »

14h30 - 15h15 Salle C

Les  enjeux et impacts du travail ne sont pas seulement de santé physique, pas seulement de santé psychologique. ils sont aussi sociaux et psychosociaux, renvoyant souvent l’image de la relation au travail des personnes à ce qu’elle est, aux franges de la vie au travail et de la vie sociale, familiale, personnelle : en interaction profonde d’identité, d’impacts et de fonctionnement  avec la « vie tout court » des personnes,  celle dont une conception un peu fixiste d’il y a quelques années disait qu’elle devait « rester à la porte de l’entreprise ou de l’organisation » qui  vous emploie.

Malgré toutes les barrières montées au fil du temps et des organisations pour ne tenir et retenir au poste de travail que la partie « professionnelle » de la personne au travail, force est de reconnaître que la personne est une, et que les interfaces entre les différentes dimensions de sa vie empiètent ou débordent (parfois ?) les unes les autres, et que l’équilibre tant prôné entre vie professionnelle et vie personnelle s’avère souvent instable, et difficile à construire et maintenir, pour les individus, comme pour les équipes.

L’irruption numérique, les restructurations, les incessantes mutations organisationnelles et technologiques, l’agilité et l’adaptabilité constamment requises au travail, ont sur la santé et l’équilibre de vie des salariés des impacts forts en matière de santé physique, mentale, et aussi sociale.   Réciproquement, la « vie tout court » de tout un chacun, ses bouleversements et ses difficultés, parfois lourdes, retentissent sur la vie au travail.

C’est pourquoi des compétences de soutien social sont de plus en plus clairement nécessaires au sein des équipeset des fonctions support et soutien que sont les RH et les services de santé au travail, internes ou inter-entreprises.

Plusieurs fonctions concourent à ce soutien actif : les médecins et infirmiers du travail, les psychologues du travail, mais aussi, avec un rôle séculaire et souvent mal connu, les services sociaux du travail, promis désormais à de nouvelles dynamiques.

Témoignages, retours d’expériences et échanges pour l’avenir dans cet atelier-conférence proposé par Association AINF.

Intervenants :

  • Tué Tam PHAM THI, médiatrice  en RH/ santé et qualité de vie au travail, coach interne de services sociaux du travail, Présidente de l’Association EVRESST  (Expertise, Valorisation et Recherche pour le Service Social du Travail)
  • Anne-Marie DE VAIVRE, Fondatrice du Cercle Entreprises et Santé, Vice-Présidente de l’IAS, en charge de la prospective des Risques Professionnels, DA TITANE ITCWS.
 
 
accueil -> manifestation -> preventica Lyon 2018
 

Devenir membre (en ligne)      I        Téléchargements       I        Nous contacter;       I        Plan du site         I          Informations légales
Association INterprofessionnelle de France pour la prévention des risques et la promotion de la sécurité et de la santé au travail
Association AINF - 11 avenue Pierre et Marie Curie – Synergie Park - 59260 LEZENNES
tel : + 33 (0)3 20 16 92 05 -fax : + 33 (0)3 20 16 92 09 - accueil@association-ainf.com
h à

AINF sur le congrés-salon
PREVENTICA de LYON
29-31 mai 2018
Présentation des ateliers