Santé au travail, RSE, soutien à la recherche
Améliorer les conditions de travail
 
accueil -> publications -> newsletter -> 022 juillet 2008
10      I      Juillet 2007
 

Devenir membre (en ligne)      I        Téléchargements       I        Nous contacter;       I        Plan du site         I          Informations légales
Association INterprofessionnelle de France pour la prévention des risques et la promotion de la sécurité et de la santé au travail
Association AINF - 11 avenue Pierre et Marie Curie – Synergie Park - 59260 LEZENNES
tel : + 33 (0)3 20 16 92 05 - fax : + 33 (0)3 20 16 92 09 - accueil@association-ainf.com
JUILLET 2008
Lettre numéro 22

REGLEMENTATION


 Règles d’attribution des subventions du Fonds pour l’amélioration des conditions de travail

              

 

La subvention mentionnée à l’article 1er de l’arrêté est mise en oeuvre par l’Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail (ANACT).

Les subventions mises en oeuvre par l'ANACT couvrent les coûts des projets dans la limite de 1 000 euros par journée d'intervention. Les durées maximales d'intervention augmentent de 3 jours. Pour les projets d'études techniques visant à l'introduction de nouveaux équipements de travail, le dispositif prévoit une subvention plafonnée à 50 000 euros, toute aide publique confondue.

 

Arrêté du 14 avril 2008 NOR : MTST0809466A www.admi.net

 

 

                      La chasse au stress

 

Déterminer les secteurs dans lesquels le stress est le plus important et comment le faire baisser dans les entreprises. C’est vendredi 27 juin que le ministre  Xavier Bertrand a annoncé le lancement d'une enquête nationale sur le stress au travail. Elle sera menée par l'Insee avec l'aide des partenaires sociaux et les premiers résultats sont attendus au plus tard d'ici à un an. Le ministre a également annoncé la tenue d'une future négociation qui aurait lieu «dès que possible» vraisemblablement à l'automne sur la réforme de la médecine du travail. Actuellement, la France compte 6 500 médecins (1 700 partiront à la retraite d'ici à cinq ans) pour 15 millions de salariés. Le ministre a également proposé aux partenaires sociaux de revoir le principe des visites d'aptitude médicale et de donner un rôle plus important aux infirmiers du travail.

 

Pour en savoir plus

 

Dermatoses aux topiques et objets de pansements         en médecine du travail  

Les topiques et pansements utilisés dans les infirmeries d'entreprise et services de santé au travail peuvent contenir des substances irritantes ou sensibilisantes dans le principe actif ou les excipients. Il s'agit essentiellement des antiseptiques, des anti-inflammatoires non stéroïdiens, des cicatrisants (baume du Pérou), des émulsifiants et émollients (lanoline, polyoxyéthylènes glycols...), des conservateurs (formaldéhyde, parabens, nonoxynols...), des parfums, des antioxydants (BHA, BHT...), des stabilisants, des adhésifs (colophane)…etc…

Fiche d'allergologie-dermatologie professionnelle
Référence : TA 78 Année de publication : 2008
Pagination : 8 pages Ce document n'est pas diffusé sous forme papier il est à télécharger

 

Pour en savoir plus 

 

 

11/09/2008 – 12/09/2008

3e conférence européenne sur la normalisation

à Cracovie (Pologne) 

 « Des produits plus sûrs pour des lieux de travail compétitifs », tel est le thème retenu pour la 3e conférence européenne sur la normalisation, les essais et la certification en santé et sécurité au travail.

Organisateur : EUROSHNET 

Lieu : Hôtel Sheraton, Cracovie, Pologne
Langues de travail : allemand, anglais, français, polonais.

Date limite d'inscription : 15 août 2008

E-mail : kabus@ciop.pl

Site Web: www.ciop.pl/EUROSHNET2008  

 

 15/10/2008 – 17/10/2008  Ergo' IA 2008 à Biarritz  

L'humain au coeur des systèmes et de leur développement Renseignements :

ERGO' IA 2008
ESTIA Technopole Izarbel 64210 Bidart tél. : 05 59 43 84 42

 

e-mail : organisation.ergoia@estia.fr

Site Web : www.ergoia.estia.fr



 
22/10/2008 – 24/10/2008  15e Congrès international du Comité scientifique de la CIST à Paris  

Les indicateurs en santé au travail : des indicateurs pour l'action ? Besoins et demandes en santé au travail et changements démographiques (vieillissement, féminisation ...)
- Progrès des connaissances en matière de santé et d'aptitude au travail et risques professionnels émergents - Pratiques basées sur les preuves en santé au travail …etc…

 e-mail : info@cisme.org

 


4/11/2008 – 7/11/2008 Village de l’Ergonomie à Paris  

 

En partenariat avec Ergonoma Journal, REED EXPOSITIONS crée à Paris, dans le cadre du 22ème salon EXPOPROTECTION, le « Village de l’Ergonomie » un espace présentant  le plus grand nombre de produits, matériels, mobilier et services contribuant à  l’ergonomie du poste de travail et au bien-être  au travail, dans les bureaux et les ateliers, dans les entreprises et les collectivités.

 

Stand Association AINF : F13

 

www.expoprotection.com

 

 

VU SUR LE WEB

 

               TMS

 Parce qu’il est urgent d’agir, les pouvoirs publics ont lancé une grande campagne de sensibilisation sur les TMS depuis le 9 avril 2008 Découvrez au travers d’une animation en 3 dimensions les principales pathologies liées au TMS  

 

Pour en savoir plus

 

                  

     Violence au travail  

39 % des infirmières françaises victimes d'agressions L'enquête européenne Next révèle que 22 % des infirmières européennes seraient fréquemment victimes de violences au travail. La situation semblerait particulièrement sensible en France où 39 % des infirmières déclarent subir fréquemment des agressions de la part des patients ou de leurs familles.(info INRS de juin 2008)

 

  

            Travailler au soleil ? 

Seulement un tiers des Français (35%) rêvaient en 2006 d'aller travailler au soleil, à l'étranger ou dans les Dom-Tom, selon un sondage BVA non réactualisé.  Plus les Français actifs vieillissent, moins ils ont envie de partir s'installer au soleil, selon cette enquête. Les moins de 25 ans sont en effet 55% à rêver d'aller travailler au soleil, tandis que qu'ils ne sont plus que 45% à en rêver parmi les 25-34 ans, 33% de 35 à 49 ans, et 23% chez les 50 ans et plus. La destination qui fait le plus rêver est l'île de La Réunion.  Interrogés sur les lieux qu'ils choisiraient en priorité s'ils avaient la possibilité d'exercer un métier au soleil, à l'étranger ou dans les Dom-Tom, 46% des Français désignent La Réunion. Viennent ensuite Tahiti et la Nouvelle-Calédonie (ex-aequo avec 38%), l'Australie (33%), les Antilles (28%), la Californie (22%), le Brésil (20%) et le Maroc (18%).