News Letter N°135 décembre 2017 - Lettre mensuelle d'information Association AINF
Améliorer les conditions de travail
 
 
Cette lettre mensuelle est envoyée aux abonnés
par courrier électronique
 

Devenir membre (en ligne)      I        Téléchargements       I        Nous contacter;       I        Plan du site         I          Informations légales
Association INterprofessionnelle de France pour la prévention des risques et la promotion de la sécurité et de la santé au travail
Association AINF - 11 avenue Pierre et Marie Curie – Synergie Park - 59260 LEZENNES
tel : + 33 (0)3 20 16 92 05 -fax : + 33 (0)3 20 16 92 09 - accueil@association-ainf.com
accueil -> news letter-> N° 135 décembre 2017
135   I  décembre 2017

Chiffres du mois

1,8 million
Brésil : 1,800 000 mineurs au travail
L’Institut Brésilien de Géographie et de Statistiques  vient de publier une étude sur le travail des enfants : au Brésil, ce sont 1, 8 million  de mineurs qui se trouvent au travail dans des conditions le plus souvent difficiles, et illégales  même si le pays autorise le travail des enfants sous certaines conditions à partir de 14 ans. L’étude montre aussi  que plus de 30 000 enfants entre 5 et 9 ans se trouvent au travail. C’est particulièrement en région NordEste que se concentre le travail des enfants.

L’article de RFI

2e
La France 2e du panel européen des dépenses pour l’emploi …  avec une 7e place sur 9  pour les résultats

Un récent article des Échos  le rappelle, reprenant une publication de la DARES comparant les dépenses publiques pour l’emploi des pays européen, la France dépense le second budget du panel européen (3 % de son PIB, 66 milliards d'euros) pour détenir la 7e place sur 9 en taux de chômage.

L’article des Echos

20e
Une place de 20e sur 32 pour la France, pour la capacité de travail collectif …. à l’école…
Travail collectif, les (élèves) français à la peine : au classement de l’étude internationale PISA, la France se classe vingtième sur trente-deux pays de l'OCDE. Seuls 6% des élèves français décrochent la note maximale en travail collectif. Et un bon tiers des élèves se situent au niveau le plus bas, ne parvenant pas à comprendre un problème en groupe ni à trouver des solutions pour le résoudre. L’étude rappelle que le travail collectif s’apprend, et qu’il y a intérêt à l’apprendre au plus tôt, dès l’ école

L’article d’Europe 1

< 6
Les personnels soignants dorment souvent moins de 6 heures par nuit
La réanalyse en zoom « professionnels de santé » d’une étude portant sur le sommeil des salariés  montre que les personnels soignants dorment significativement moins que les salariés des autres secteurs. L’étude du réseau Morphée a révélé que les jours de travail, le temps de sommeil des soignants est significativement plus court que celui des non-soignants : 6 heures contre 6,45 heures. Les soignants sont ainsi  60% à dormir moins de 6 heures en semaine contre 44,8% des non soignants.
À noter que chez les soignants, il est plus fréquent :
• de travailler le soir (19% contre 15% des non-soignants),
• d’avoir des horaires décalés (39% contre 26%) et attribués à un travail posté (81% contre 31%).

L’article de Caducée.net

12
12 refus de prêts pour un employeur atteint de maladie chronique
Le journal les Echos trace le portrait d’un employeur d’une agence de communication à réels succès, qui s’est vu opposer 12 refus de prêts. En cause son handicap, -reconnu à hauteur de 80%, du fait d’une maladie cardiaque génétique chronique.  L’entreprise  conçoit et fabrique du matériel de publicité avec des matériaux recyclés. L'entrepreneur a adapté son entreprise à son handicap et devrait boucler l'année 2017 avec un chiffre d'affaires en hausse.

L’article des Echos

64%
Pour 64% des employeurs, la polyvalence et la capacité d’adaptation constituent le 1er critère de recrutement
D'après une étude de Pôle emploi sur les compétences attendues par les employeurs, 64 % des entreprises font de la polyvalence et de la capacité d'adaptation leur premier critère de sélection lors des recrutements, 60 % estiment que c'est l'expérience professionnelle qui doit primer et seulement 46 % placent la formation comme facteur numéro un. Les attentes des recruteurs en soft skills varient d'un secteur et d'un métier à l'autre.

L’article du Figaro

75%
75% des étudiants Bac +3 préfèreraient travailler dans une PME

Les Echos Start compare deux études sur les étudiants, la 1e sur les étudiants Bac +3 et la 2de sur les étudiants en master : les étudiants des filières professionnelles Bac +3 disent préférer travailler dans une PME (50%) ou une structure de moins de 500 salariés (25%), et privilégient la qualité d’ambiance de travail, tandis que les étudiants en master privilégient les plus grandes structures, et les entreprises internationales.

Les Echos Start

58%
58% des entreprises de plus de 5000 salariés possèdent un réseau social d’entreprise interne ..

Si 58 % des entreprises de plus de 5 000 salariés possèdent un réseau social d’entreprise, d’après une étude IGS-RH, il semble que ces réseaux internes, créés théoriquement pour partager des informations entre les salariés, renforcent au contraire « la relation manager-collaborateur », les salariés se montrant par ailleurs réticents à les utiliser vraiment, principalement par crainte du contrôle.

L’article de Ouest-France

54%
Pour 54% des managers, l’engagement et la motivation constituent le facteur n°1 de productivité
une étude menée par le cabinet Robert Half auprès de managers et cadres montre que pour 54% de ces directeurs et managers sondés, l'engagement et la motivation des équipes constituent le facteur n°1 de productivité de l'entreprise, avant même les bonnes compétences aux bons postes (53%), l'aptitude des collaborateurs à la créativité et à l'innovation (38%), la culture d'entreprise (33%) ou les technologies de pointe (31%).
Le rapport confirme aussi « l'importance du facteur reconnaissance, et plus particulièrement aux yeux des moins de 35 ans qui le placent parmi les trois « essentiels » à leur bien être en entreprise. »

L’article des Echos Exec

52%
52% des franciliens au travail jugent leur environnement professionnel trop bruyant
Selon une étude du CREDOC qui vient de paraître, étude rapportée par le site actu.fr, si, en général, 75% des franciliens se disent préoccupés par le bruit, et 25% fortement gênés, au travail, ils sont 52% à trouver leur environnement de travail bruyant, et à en être gênés.

L’article de actu.fr

75%
75% des millenials souhaitent que le monde des affaires devienne davantage collaboratif
Désormais aux portes du pouvoir, les millenials expriment de nouvelles attitudes de management. Ainsi, 75% d’entre eux, selon une étude internationale American Express Kantar Futures, rapportée par de nombreux médias,  souhaitent que le monde des affaires devienne davantage collaboratifs.  À noter aussi, pour 64 % des Millenials, le plaisir au travail est un critère de succès de leur carrière, contre 75 % de leurs aînés.  Leur ambition est manifeste : 61% lorgnent le sommet de la hiérarchie (45% à la génération précédente). Ils veulent aussi  plus d'efficacité dans l'entreprise pour continuer à générer du profit. Ils sont ainsi 39 % à déclarer qu'ils privilégieraient le profit au bien-être de leurs salariés. Et ce sont les managers français qui, à 55 %, penchent le plus en faveur du profit !

L’article des Echos Exec

2/3
Pour 2 salariés sur trois, la hiérarchie ne sert à rien
Dans une interview donnée à France Culture, le sociologue Patrice Flichy, auteur de « Les nouvelles frontières du travail à l’ère numérique »..    indique qu’aujourd’hui,  "Pour deux tiers des salariés, la hiérarchie ne sert à rien. L'organisation du travail est fortement remise en cause, et cela est permis notamment par les outils du numérique."

L’interview sur France Culture

56%
56% des cadres français se disent prêts à lancer une alerte
Une étude internationale menée par le cabinet d’avocats Freshfields Bruckaus Deringer avec l'institut de sondage Censuswide auprès de 2.500 cadres d'entreprises aux États-Unis, en Asie et en Europe montre une sensibilisation croissante des entreprises et des cadres. Selon cette étude, près de la moitié (47 %) des personnes interrogées ont été concernées par un lancement d'alerte, soit comme lanceur d'alerte elles-mêmes, soit comme destinataires d'une alerte, soit encore comme témoin d'un tel processus. La France constitue le pays le plus concerné, avec 56 % de personnes se déclarant en mesure de lancer une alerte.

L’article des  Echos

50%
USA : 50% des actifs touchés par des changements organisationnels
Une toute récente étude de l’APA  Association des Psychologues Américains l’indique : aux USA, la moitié des actifs sont touchés par des changements organisationnels ou restructurations. L’étude « travail et bien être » menée par les chercheurs de l’APA montre que les adultes américains touchés par les changements au travail sont plus susceptibles de déclarer un stress professionnel chronique, moins susceptibles de faire confiance à leur employeur, et plus susceptibles de dire qu'ils prévoient quitter l'entreprise au cours de la prochaine année par rapport à ceux qui n'ont pas été touchés par le changement organisationnel; selon ce sondage publié par l'American Psychological Association.

L’accès au rapport complet APA

40%
40% des personnes de plus de 15 ans se disent atteintes d’une maladie chronique
L’IRDES, (Institut de recherche et documentation en économie de la santé)  vient de publier les résultats France d’une étude générale portant  sur l’état de santé des Européens. Représentative de 95% de la population de plus de 15 ans, (chiffres 2014 publiés à fin novembre 2017) l’étude montre que, sur cette partie de la population française, 40% des personnes se disent atteintes d’une maladie chronique,  et 25% déclarent que cette affection limite leur quotidien. Les catégories sociales les plus défavorisées déclarent globalement être en moins bonne santé que les autres. Environ 9 % des femmes et 5 % des hommes souffrent de symptômes dépressifs, ce qui place la France au huitième rang des 26 pays pour lesquels ces données sont disponibles.

L’accès à l’étude de l’IRDES

25%
25% des professionnels de santé auraient pensé au suicide
Le site Jim.fr revient sur plusieurs études menées depuis un an par l’association SPS (Soins pour les Professionnels de Santé), auprès des professionnels de santé. Il ressort que si 41 % des soignants interrogés ont déjà eu connaissance d’un professionnel de santé ayant tenté de mettre fin à ses jours (46 % chez les médecins et 30 % chez les infirmières), 25 % des soignants interrogés (et 26 % chez les infirmières) signalent avoir déjà eu des idées suicidaires dont la principale origine était liée à leur vie professionnelle.

L’article de Jim.fr

+ 28%
Secteur public : l’absentéisme a augmenté de 28%  sur 9 ans
Europe 1 reprend diverses études sur l’absentéisme dans les secteurs privé et public, et rappelle que si l’absentéisme a crû de+ 6% dans le secteur privé entre 2010 et 2016,  la croissance a été de +28% dans le secteur public entre 2007.
À noter : dans tous secteurs, l’absentéisme touche davantage les ouvriers que les cadres

L’article de Europe1

-13.8%
Le nombre de décès dans le BTP en baisse de 13,8%
Depuis plus de dix ans, le BTP connaît une baisse continue des accidents de travail et des décès sur les chantiers. Les résultats de la sinistralité dévoilés par la CNAMTS en octobre dernier, pour l’année 2016, viennent confirmer cette évolution positive. La baisse la plus prononcée concerne les décès puisque ces derniers ont chuté de 13,8% en 2016 dans le BTP contre -5% en 2015 (112 décès en 2016, et 130 en 2015). Pas de changement en revanche dans les causes à l’origine des accidents du travail : les manutentions manuelles et les chutes (de hauteur et de plain-pied) représentent toujours les causes les plus fréquentes (respectivement 51 % et 27%) suivies de l’outillage à main (15%) et du risque routier (2%).
La publication

http://www.inrs.fr

VIGILANCES : Réglementation et jurisprudence

Mise en place des observatoires d'analyse et d'appui au dialogue social et à la négociation
Décret

Le décret est pris pour l'application de l'ordonnance n° 2017-1385 du 22 septembre 2017 relative au renforcement de la négociation collective. Il détermine la composition et le fonctionnement des observatoires d'analyse et d'appui au dialogue social et à la négociation chargés de favoriser et d'encourager le développement du dialogue social et la négociation collective au sein des entreprises de moins de cinquante salariés du département.
Décret n° 2017-1612 du 28 novembre 2017

http://www.legifrance.gouv.fr

L’anonymisation  est-elle possible ?
Publication des accords collectifs 
La publicité des accords collectifs survenus depuis le 1er septembre 2017 est normalement la règle. Un article de Juritravail précise les conditions de l’anonymisation des données sur ces accords. En effet, dans la mesure où certains accords d'entreprise contiennent des données sensibles qui peuvent relever du secret industriel et commercial, la loi Travail a prévu la possibilité de ne pas publier toutes les informations de l'accord collectif conclu. Un décret récent  détaille les modalités d'accord entre les parties à la négociation pour publier une version anonymisée ou seulement partielle de la convention conclue.

L’article de Juritravail

Voile islamique et licenciement
Jurisprudence (Cassation)
Tirant les conclusions des récents arrêts de la CJUE (Cour de justice de  l’Union Européenne, la Cour de cassation juge discriminatoire le licenciement d’une salariée motivé par son refus d’ôter son voile, en dépit des plaintes des clients, faute de clause de neutralité dans le règlement intérieur. La cour précise aussi les conditions d’application d’une telle clause.

L’article des Editions FL

Temps libre et temps de travail  (salarié en mission)
Jurisprudence (Cassation)

Le site Dossier Familial revient sur deux arrêts récents de la cour de cassation, qui clarifient les responsabilités de l’entreprise en matière d’accidents de travail au titre du temps de travail ou du temps libre pour un salarié en mission.  Ainsi, Une soirée nocturne au cours d’un séminaire professionnel n’est pas un motif suffisant de licenciement. De même, si un salarié en mission se blesse en boîte de nuit, c’est à l’employeur de prouver qu’il ne s’agit pas d’un accident du travail.

L’article de Dossier Familial

Nouveau formulaire de déclaration d'accident du travail
Arrêté

Un arrêté du 26 septembre 2017 publié, au Journal officiel du 21 octobre 2017, a fixé le modèle de formulaire de déclaration d’accident du travail ou d’accident de trajet. A partir de maintenant, dès lors que l’accident survient sur le site d’un autre établissement que celui qui emploie le salarié, l’employeur devra mentionner, en plus de son Siret, le Siret de l’établissement où s’est produit l’accident.
Le formulaire

http://www.legifrance.gouv.fr

Inaptitude d’un salarié au sein d’une microentreprise et impossibilité de reclassement
Jurisprudence (Cassation)
Par cet arrêt du 9 novembre 2017, la Cour de cassation affirme le caractère loyal des recherches de reclassement d’un employeur d’une microentreprise qui prend notamment attache avec le médecin du travail, lequel avait envisagé des solutions de reclassement qui n’existaient pas au sein de la structure. Dans cette affaire, un salarié, moniteur au sein d’une auto-école, est victime d'un accident du travail, puis déclaré inapte à son poste par le médecin du travail avant d’être licencié pour impossibilité de reclassement. les juges ont rejeté la requête du salarié au motif que son reclassement ne pouvait s’effectuer sur des postes qui n’existaient pas au sein de l’entreprise
Cass. Soc., n° 16-13.600 du 9 novembre 2017
Article de l’INSTF

http://www.legifrance.gouv.fr

Favoriser la reconversion des friches et sites industriels
Décret

Ce décret supprime l'obligation de souscrire des garanties financières à première demande exigée des tiers demandeurs pour réaliser des travaux de réhabilitation à la suite de l'arrêt définitif d'une installation classée pour la protection de l'environnement et procède à la rectification d'erreurs matérielles. Il modifie, par ailleurs, les dispositions du code de l'urbanisme relatives au contenu de la demande de permis d'aménager lorsqu'elle porte sur un terrain ayant accueilli une installation classée. Un tiers intéressé peut donc demander au préfet de se substituer à l'exploitant, avec son accord, pour réaliser les travaux de réhabilitation en fonction de l'usage que ce tiers envisage pour le terrain concerné.
Décret n° 2017-1456 du 9 octobre 2017

http://www.legifrance.gouv.fr

Prévention du risque électrique
Arrêté
Cet arrêté définit les références des normes applicables lors de l'exécution des opérations sur les installations électriques, dans l'ensemble des domaines concernés : industrie et tertiaire, batteries stationnaires, véhicules et engins à motorisation thermique, électrique ou hybride ayant une source d'énergie électrique embarquée du domaine très basse tension (TBT) et basse tension (BT).. L'arrêté du 26 avril 2012 relatif aux normes définissant les opérations sur les installations électriques ou dans leur voisinage ainsi que les modalités recommandées pour leur exécution est abrogé.
Arrêté du 20 novembre 2017

http://www.legifrance.gouv.fr

Intégration du CHSCT au Comité social et économique
Ordonnance

Les ordonnances Macron créent deux nouvelles institutions du personnel dont la mise en place, par accord collectif, est facultative. La première, le conseil d’entreprise, est un comité social et économique (CSE) doté de la capacité de négocier et de conclure des accords collectifs. La seconde, le représentant de proximité, n’est que très peu définie par les textes. Le comité social et économique peut être divisée en commissions, chargées de l’étude de problématiques particulières. La première commission prévue par les ordonnances est la commission santé, sécurité et conditions de travail (C. trav. art. L. 2315-36). Cette nouvelle commission a été créée suite à l’intégration du CHSCT au CSE.
L’article

https://www2.editions-tissot.fr

Délai de contestation
Jurisprudence
Dans son arrêt, la cour reconnait que, lorsqu'un délai est exprimé en jours, celui de l'événement qui le fait courir ne compte pas. Il s’agit ici d’un délai de contestation de 15 jours suite à désignation du CHSCT prévu par l’article L. 4613-1 du Code du travail : celui-ci commence à courir le lendemain de la proclamation des résultats. L’envoi de la contestation au greffe du tribunal d’instance peut donc avoir lieu jusqu’au 15ème jour
Cass. Soc., n° 16-60300 du 11 octobre 2017

http://www.legifrance.gouv.fr

Agenda

Lille, Lézennes, 14 décembre 2017
Les enjeux de la Qualité de Vie au Travail du dirigeant
Association AINF organise le 14 décembre 2017 à Lézennes une réunion d’information sur le thème « les enjeux de la qualité de vie au travail du dirigeant ». Conférence animée par un consultant en management stratégique des entreprise, dans les bureaux d’Association AINF à Lézennes, 10h00 à 12h00. Accueil à 9h30. La conférence sera suivie d’un cocktail déjeunatoire
En savoir plus.

Information et inscription :
annabelle.vilet@association-ainf.com

Paris, 12 décembre 2017
Qualité de l’air intérieur – Air des locaux de travail
Cette journée technique est organisée par l’INRS en partenariat avec l’Observatoire de la qualité de l’air intérieur à destination des différents acteurs du secteur et des préventeurs. Elle permettra de faire un état des connaissances et d’échanger, tant sur les effets sur la santé, les valeurs repères à considérer, que sur les retours d’expérience tels que des campagnes terrain et des solutions de prévention (réduction des émissions, ventilation / aération).
Inscription et programme

http://www.inrs.fr

Lille – 13 décembre 2017
Quelles approches santé-travail pour les nouvelles générations ?
Cette manifestation organisée par l'ISTNF est destinée aux professionnels de santé au travail, aux enseignants des CFA, aux représentants d'entreprises et aux préventeurs. Les jeunes travailleurs font l'objet de toutes les attentions en matière de formation en santé-sécurité au travail, mais aussi de prévention et de promotion de la santé. Ces sujets seront développés au travers de résultats d'études épidémiologiques, de retours d'expériences, d'outils innovants et de plans d'action.
Inscription et programme

http://istnf.fr/

Bruxelles – 14 décembre 2017
Monthly forum : The rise of far-right parties and the future of the European Union
Le forum mensuel de l’Etui, qui se tiendra à Bruxelles, sera consacré à la montée des partis d'extrême droite et l'avenir de l'Union européenne. Le succès électoral récent de ces partis qui  se positionnent explicitement sur un front anti-Union européen a suscité un vif débat tant  au niveau national qu'européen sur ses causes et sur les remèdes potentiels. Le forum rassemblera des experts du monde universitaire, de l'Union Européenne et des syndicats pour débattre autour de ce sujet.
Inscription et programme

https://www.etui.org

Lyon – 14 décembre 2017
L’Égalité Femmes-Hommes au travail : Bilan et perspectives
Cette manifestation est organisée par Christophe Falcoz, professeur associé à l’Iae Lyon - Université Jean Moulin, en partenariat avec le cabinet Equilibres. L’égalité entre les femmes et les hommes au travail n’est toujours pas au rendez-vous en France en 2017. Ce colloque cherchera - avec les meilleurs expert-e-s et praticien-ne-s - à dresser un bilan des réussites et des nombreuses zones de progrès en matière d’égalité femmes-hommes au travail, tout en dessinant des perspectives concrètes pour parvenir à une égalité réelle.
Programme et inscription

http://iae.univ-lyon3.fr

Nancy, 18 décembre 2017
Lanceurs d’alerte et droit à la déconnexion
L'Institut du travail de Strasbourg, en partenariat avec la DIRECCTE Grand Est, organise une demi-journée d'information "Actualités sociales : le lanceur d'alerte et le droit à la déconnexion " , le lundi 18 décembre 2017, de 14h00 à 17h00 à Nancy  (à la Faculté de droit, 34 cours Léopold ).

Invitation et programme

À suivre sur le site web d’Association AINF

Addict Aide : le monde du travail - un nouveau portail pour prévenir et gérer les conduites addictives dans le monde du travail
Association AINF a soutenu l’initiative du Fonds Actions Addictions de créer un site de référence, qui rassemble et organise les informations sur les bonnes pratiques en matière de prévention et de prise en charge des conduites addictives en milieu de travail.
www.addictaide.fr/travail est un nouveau site de référence innovant, gratuit et ouvert à tous. Cette initiative originale et innovante concrétise la volonté de faire de la prévention dans les milieux professionnels, un des objectifs de l’AINF.
Tous les acteurs sont concernés : les chefs d’entreprises, les dirigeants des secteurs public et privé, les salariés, agents, les partenaires sociaux, les services de santé au travail, les préventeurs, les prestataires et intervenants, les chercheurs, les organisme de prévoyance, mutuelle et complémentaire, etc…

www.addictaide.fr/travail

http://www.association-ainf.com

Prix Universitaire AINF – Edition 2017-2018
Association AINF lance l’appel à candidatures pour son Prix Universitaire 2017-2018  pour la Promotion de la Sécurité & Santé au Travail
Ce prix s'adresse aux étudiants, niveau Master, suivant un cursus universitaire ou des écoles d'ingénieurs (Niveaux Master) :
Catégorie 1: Futurs spécialistes HSE en prévention des risques professionnels / Santé Sécurité au Travail  /
Catégorie 2 : Futurs managers opérationnels ou experts dans d'autres disciplines, concernés par les questions SST
Date limite de dépôt des candidatures : 15 décembre 2017.   Remise des prix au printemps 2018
Information sur le site AINF

http://www.association-ainf.com

À suivre - vu sur le web

Guide de l’UGICT
Négociation sociale et transformation numérique
l‘UGICT/ CGT  (Union G.le des Ingénieurs Cadres et Techniciens – CGT) vient de publier un guide d'aide à la négociation « Utiliser la transformation numérique pour changer le travail ». Ce guide se présente comme un outil destiné aux équipes syndicales pour négocier, sous l'angle numérique, des accords QVT. L’UGICT se fonde sur le fait que ce thème de négociation obligatoire s'inscrit désormais dans le cadre de la transformation numérique des entreprises, qui modifie le fonctionnement des organisations et les conditions de travail des salariés. Le guide se présente sous la forme de fiches autour de quatre axes : l'organisation du travail, son environnement et ses espaces; le temps de travail et la déconnexion; le management et la formation; le droit d'expression.

L’article de Focus RH

Étude sur les facteurs de pénibilité  et les stratégies d’ajustement des jeunes enseignants
Décrochage professionnel, et vulnérabilité des enseignants débutants
Le site PISTES, perspectives interdisciplinaires sur le travail et la santé publie une étude de trois chercheurs (Université Côte  d’Azur, et Université de Montpellier II) sur « Pénibilité au travail en milieu scolaire, stratégie de faire face et stratégie de défense chez les enseignants débutants : un autre regard sur les éléments contributifs d’une vulnérabilité au phénomène de décrochage professionnel ». L’article porte sur la pénibilité au travail en milieu scolaire dans l’enseignement secondaire en France, et analyse les facteurs contributifs de cette pénibilité comme les stratégies d’ajustement et les mécanismes individuels de défense déployés par les enseignants débutants confrontés aux situations aversives vécues au cours de leur première année en poste. Les recommandations portent sur la prévention primaire des risques psychosociaux en milieu scolaire pour permettre aux enseignants débutants de disposer de ressources à l’issue de leur formation à l’université limitant leur risque de décrochage professionnel.

L’accès à la publication PISTES

Parution des premiers résultats de l’Observatoire
Intelligence artificielle et métiers de la banque
L’Observatoire des métiers de la banque a engagé une étude sur l’impact de l’intelligence artificielle (IA) sur les métiers et compétences du secteur de la banque, et notamment la robotisation, qui permet d’automatiser certaines actions afin de dégager du temps au profit de tâches à plus forte valeur ajoutée, mais également d’augmenter la productivité et d’ouvrir le champ des innovations. Un premier rapport permet taux acteurs de la profession de dresser un état des lieux, clarifier l’intégration de l’IA dans les banques et mettre en avant les perspectives positives réelles et les risques éventuels qu’elle entraine.
La présentation sur le site de l’Observatoire

L’accès au premier rapport

Lieux de travail intérieurs (Allemagne)
Étude et portail dédiés pour répondre aux enjeux spécifiques de Santé en ’lieu de travail intérieur’
L' IFA  (Institut pour la sécurité et la santé au travail de l'assurance sociale allemande accident) vient de rendre publique une étude en même temps qu’elle ouvre un portail d’information dédié (IFA) aux problèmes spécifiques de  santé des salariés travaillant dans de lieux de travail intérieurs. Parmi les problèmes rapportés, les symptômes comprennent brûlure des yeux, gorge irritée, un nez bouché et maux de tête.  À côté de la question « air intérieur / qualité de l’air respirable, les problèmes peuvent être multifactoriels, et se rapporter à des facteurs tels que la conception du lieu, l’éclairage, le bruit, l’environnement thermique, les champs électromagnétiques, les rayonnements ionisants, de même que les aspects psychologiques tels que le stress. Le portail Web a pour but d'aider à l'étude systématique des problèmes de santé et des troubles subjectifs survenant dans les lieux de travail intérieurs et à l'identification de solutions pratiques.

L’information sur le site de l’IFA

Santé et Sécurité au travail
Travailler avec des produits chimiques. Pensez prévention des risques !
L’INRS publie en novembre, une nouvelle brochure ED 6150, expliquant ce que sont les risques chimiques : la manière dont on peut être exposé aux produits chimiques, les dommages possibles et comment ils peuvent survenir et affecter votre santé. Cette brochure a été initiée dans le cadre de la convention CMR signée entre la Caisse nationale de l’assurance maladie des travailleurs salariés (CNAMTS) le ministère chargé du travail (DGT), l’INRS, le syndicat national des industries des peintures enduits et vernis (SIPEV), l’Union des industries chimiques (UIC) et l’union des industries et métiers de la métallurgie (UIMM).
La brochure

http://www.inrs.fr

Santé et Sécurité au travail
Les dispositifs d’assistance physique
Le dossier du mensuel Travail & sécurité de novembre 2017 s’intéresse aux dispositifs d’assistance physiques. Les exosquelettes et les robots collaboratifs font partie des nouvelles technologies censées apporter une assistance physique aux opérateurs. Intégrés à une démarche de prévention globale des risques professionnels, ils peuvent notamment contribuer à la prévention de troubles musculosquelettiques. En revanche, ils sont susceptibles d’introduire de nouveaux risques et leur mise en place doit avoir été réfléchie dans sa globalité. Différents témoignages viennent illustrer ce que ces dispositifs peuvent apporter au monde de l’entreprise : travail facilité, gain de temps, précision, etc.
Le dossier

http://www.travail-et-securite.fr

Santé et Sécurité au travail
Industrie 4.H : pour mieux intégrer le facteur humain dans les projets industrie du futur
Le dossier du mensuel Travail & sécurité de novembre 2017 porte sur les dispositifs d’assistance physiques. Les exosquelettes et les robots collaboratifs font partie des nouvelles technologies censées apporter une assistance physique aux opérateurs. Intégrés à une démarche de prévention globale des risques professionnels, ils peuvent notamment contribuer à la prévention de troubles musculosquelettiques. En revanche, ils sont susceptibles d’introduire de nouveaux risques et leur mise en place doit avoir été réfléchie dans sa globalité. Différents témoignages viennent illustrer ce que ces dispositifs peuvent apporter au monde de l’entreprise lorsqu’il sont réfléchis dans leur globalité : travail facilité, gain de temps, précision, etc.
Le communiqué

https://www.anact.fr

Management et RH
la non-qualité, un combat du quotidien aux coûts sous-estimés
Le groupe AFNOR livre les résultats d’une étude inédite où plus de 800 industriels s’expriment sur la non-qualité. Les industriels assimilent massivement la non-qualité à la non-conformité, c’est-à-dire aux faits qu’un produit ne respecte pas le cahier des charges et les spécifications techniques (rebuts, reprises, réparations, retours sous garantie, etc.). En revanche, ils ne l’assimilent pas à la « non-performance », qui a une dimension plus managériale et a trait à la stratégie d’entreprise. Le fait que la non-qualité doive être mesurée fait pourtant consensus. Si le turnover ou les maladies professionnelles sont pris en compte dans 30 % et 20 % des cas, ce n’est pas le cas pour ce qui concerne le manque d’implication du personnel, l’insuffisance managériale ou les risques sociétaux, quasiment jamais mesurés.
L’article

http://www.afnor.org

Santé et Sécurité au travail
Effets des fluides de coupe sur la résistance des gants de travail
Les paramètres de résistance à la coupure et à la perforation des gants neufs sont généralement bien connus mais peu d’études ont eu pour objectif de tester la performance dans le temps de gants exposés à des fluides de coupe. C’est pourquoi des chercheurs de l’institut Robert-Sauvé (IRSST) en collaboration avec deux entreprises du secteur de l’usinage de métal, ont testé en laboratoire les propriétés mécaniques de divers modèles de gants exposés à des fluides de coupe. Les essais en laboratoire ont établi que l’état de contamination du gant avait un effet significatif sur la résistance mécanique des gants, notamment sur la résistance à la perforation.
L’article

http://www.irsst.qc.ca

Santé et sécurité au travail
Professionnels du soin et de la décoration de l’ongle : exposition à de nombreuses substances chimiques
L’agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) publie sur son site, les résultats de son expertise sur l’évaluation des risques pour la santé des professionnels exposés aux produits utilisés dans les activités de soin et de décoration de l’ongle. Au vu du grand nombre de substances auxquelles sont exposés les professionnels, l’Agence émet une série de recommandations à destination des différents acteurs concernés : les metteurs sur le marché, les professionnels du secteur, les pouvoirs publics, les institutions et organismes de recherche et de prévention.
Le communiqué

https://www.anses.fr/fr

Conditions de travail
Les inégalités sociales de santé au cœur de la conférence de l’ETUI « Travail et cancer »
La conférence de l’ETUI sur le « Travail et cancer » s’est tenue les 14 et 15 novembre à Bruxelles. Marian Schaapman, qui dirige depuis octobre l’unité Conditions de travail, Santé et Sécurité de l’ETUI, a réitéré la demande syndicale d’inclure les toxiques pour la reproduction dans la directive européenne sur les cancérogènes et les mutagènes au travail, actuellement en cours de révision. Une étude sur les coûts des cancers professionnels dans l’Union européenne, commandée par l’ETUI à un bureau d’experts, montre que ce sont les travailleurs manuels qui restent les plus exposés aux cancérogènes. En France, par exemple, 36 % des cas de cancer du poumon, 10% des cancers de la vessie et 10 % des cancers du pharynx sont liés à des expositions professionnelles.
Le communiqué

https://www.etui.org

Santé et sécurité au travail
L’économie des plateformes en ligne — défis et solutions en matière de SST
La rapide croissance de l’économie des plateformes en ligne se traduit par une augmentation des formes non conventionnelles de travail, comme le travail occasionnel, le travail intermittent et le travail indépendant économiquement dépendant. Si les plateformes en ligne peuvent accroître les possibilités d’accéder à un emploi, le travail sur des plateformes peut engendrer des risques physiques et psychosociaux en matière de SST pour les salariés.
Le rapport

https://osha.europa.eu/fr

Santé et sécurité au travail
Le ministère forme à la prévention des conduites addictives en milieu professionnel
Les conduites addictives, telles que la consommation d’alcool, de tabac, la prise de médicaments psychotropes ou encore la consommation de cannabis et autres drogues, ont des conséquences sur le travail ( santé, qualité de vie, bien-être au travail, performances collectives). L’inspection médicale du travail de la Direction générale du Travail (DGT), et la Mission Interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (Mildeca) en partenariat avec l’École des hautes études en santé publique (EHESP), ont mis en place depuis fin 2015 un plan de formation destiné aux professionnels de santé au travail pour faire évoluer les pratiques dans les entreprises. Ces formations s’inscrivent dans le cadre du plan gouvernemental 2013-2017 de lutte contre les drogues et les conduites addictives ainsi que dans le 3ème plan Santé au travail 2016-2020 du ministère du travail.
Le communiqué

http://travail-emploi.gouv.fr/

Pour adhérer à Association AINF : en savoir plus et adhérer en ligne

Conception /  sélection des informations :  Cécile Héaulme / IQSE  -  Anne-Marie de Vaivre/TITANE ITCWS

Association INterprofessionnelle de France
pour la prévention des risques et la promotion de la Sécurité et de la Santé au Travail
Association AINF – - 11, avenue Pierre et Marie Curie - 59260 LEZENNES - tel : + 33 (0)3 20 16 92 05 - fax : + 33 (0)3 20 16 92 09
Directeur de la publication : René SCHILD
http://www.association-ainf.com